Départ de l’hôtel, j’arrête dans un parc ne sachant pas trop si j’y resterai jusqu’à l’ouverture de l’église pour la messe dominicale. Finalement, je me joindrai au groupe des bretons qui passe devant moi. On dit de Tulle qu’elle est la ville aux mille marches, ma foi, c’est vrai. Je songe aux personnes âgées qui ont de la difficulté à se déplacer. Et ça grimpe, ce sera ainsi pour 13 kms. Le café du matin se prendra à 11:00 dans un charmant café de Cornil, le proprio s’empresse de nous montrer un livre écrit par un concitoyen traitant de son voyage à Compostelle.

Pique-nique vers 12:30 et après, ça remonte encore. Comment vous décrire la fin du parcours de cette journée? Le Puy de Pauliac nous fait passer en moins de 1.5 km devant un Cromlech, un ermitage et le dolmen de Rochesseux. Le Cromlech est un ensemble de grosses pierres posées en cercle avec au centre une pierre plate renversée posée à la verticale. S’agissait-il d’un lieu de culte ou d’un endroit stratégique pour l’observation des astres???

Juste avant d’arriv er à Aubazine, on redescend pour arriver au « canal des moines ». Les moines cisterciens construisirent au 12ième siècle un canal d’à peine 1 m. de largeur sur une longueur de 1500m. C’est accroché à la falaise et la pente est de 5% pour régulariser le débit de l’eau. Pour l’étanchéité du canal, il a dû être tapissé de sable. Vous vous imaginez le travail? on vient de partout en Europe pour voir cet ouvrage architectural.

Je quitte le groupe qui va dormir chez Françoise (possède une maison dans la ville) pour me rendre à une chambre d’hôtes « La maison de Léontine ». Trop chouette ce B & B, jolie vieille maison, ma chambre possède une armoire à l’ancienne et toutes les commodités modernes. Le jardin nous invite sous le parasol avec ses chaises longues et confortables, en plus, on voit nager les poissons dans un étang. Pierre le proprio est très charmant et attentionné, il m’offre à boire et me fait visiter les lieux. Un couple plus âgé se repose au jardin.

Après les ablutions d’usage et nécessaires, je me présente au jardin pour l’apéro. Je fais connaissance du conjoint de Pierre, Simon un jeune anglais est le fils du couple du jardin. Toutes ces personnes sont vraiment agréables, le beau-papa est impressionné par mon ambitieux projet de rejoindre St-Jacques à pieds, il désire que j’envoie une photo pour attester de l’accomplissement du parcours, c’est fait. J’ai tout de même un peu de difficulté avec l’accent très British. Après le Kir à la liqueur de noisettes, le festin. Rosé accompagnant un effiloché de veau, légumes et salade vinaigrette, rouge avec un confit de canard, haricots verts et patates en sauce, fromage (6) dont un Padirac succulent. Un dessert?  non, 3 desserts; petites crêpes fourrées aux spéculos, crème brûlée, petits gâteaux aux pommes et au miel. Je refuserai le digestif en préférant une verveine. Le prix???  demain matin au petit-déj.  WIFI avant le dodo. Je me répète mais quelle journée extraordinaire.

6762567628 67633 6763567637 67642 67648 67650